Métaphore pour un Nomade solitaire

programmé dans le cadre du "Festival des cultures contemporaines musulmanes" ('HomoMigratus - Comprendre les migrations humaines')

Sur une scène épurée, vouée à la mise en exergue du langage corporel universel, nous traversons la relation du corps et de l'esprit confrontés aux notions de fin et de début, d'interprétation de soi, de positionnement dans un environnement inconnu, parfois hostile …

Dans un mouvement sans esbroufe, Selim Aydoğdu, Milton Paulo et Sarah Gharbi imprègnent la scène comme le « nomade » marque de son pas incessant, rituel, des territoires voués à la banalité et à l'inaperçu du quotidien ; mais qui constituent, en réalité, des territoires de passage, des nouveaux horizons.

Concept chorégraphique de Selim Aydoğdu. Créé et interprêté avec Milton Paulo et Sarah Gharbi. Sur « Mélancholia », une composition de Fabio Onano. Vidéo scénographique à partir de l'œuvre plastique de Mehmet Aydogdu. Régie lumière d'Aurore Ingels. Une production Labo DSN.

événement danse chorégraphe Belgique création Labo DSN Selim Aydogdu

Musée de la Vie wallone Cours des Mineurs, 4000 Liège Wallonie Belgique